jardin-blogIl faut traverser la rue pour y accéder depuis la maison. C’était le potager du grand-père, dont on peut encore trouver quelque trace ici ou là. Comme la maison, il a connu transformations et divisions au cours des décennies.
La treille et l’ombre bienfaisante de la vigne vous y accueillent pour un petit-déjeuner aux parfums d’ici ou un pique-nique.
Plus loin, le feuillage touffu de l’érable y protègera votre sieste ou vos lectures. Ici, une petite table pour un verre ou une conversation, là deux bains de soleil : vous y trouverez forcément votre endroit préféré.
Et si vous ne saviez que faire, chat, chien et poules vous tiendront sûrement compagnie.