Les bergeries de pierres sèches

posted in: Découvertes | 2
Bergerie des Fraches (pierre sèche)
Bergerie des Fraches (pierre sèche)

A environ 25 minutes de voiture de Limans, dans les contreforts de la Montagne de Lure, alors que l’on quitte la vallée de Banon et qu’on arrive sur le plateau d’Albion, se trouve le hameau de Redortiers-Le Contadour. Longtemps connu pour avoir abrité les Rencontres du Contadour avec Jean Giono qui a habité ici, c’est le point de départ de jolies randonnées, par forcément difficiles.

Parmi tous les chemins, il y a une boucle simple, d’environ 4 heures de marche (en prenant le temps de contempler ciel et fleurs) qui permet de rejoindre plusieurs bergeries et abris de berger en pierres sèches : le Jas* des Terres du Roux, classé monument historique, et rapidement accessible, puis la Bergerie des Fraches (photo), le Jas de l’Agneau ou le Jas de Bouscarle restent les témoins du passé pastoral de ces collines.

Pour retrouver, grandeur nature, l’esprit et les décors des crèches provençales.

 

(*) “Jas” est un terme provençal signifiant “gîte”, habituellement utilisé pour décrire les grandes bergeries construites, souvent en pierres sèches, à l’écart des fermes et des hameaux.

 

(photos Thomas Delsol)

2 Responses

  1. bouscarle

    Bonjour,
    Je me permets de vous signaler une erreur concernant la dénomination d’une bergerie qui appartient à ma famille. En effet il ne s’agit pas du Jas de la Bouscarle (en lien avec le nom de l’oiseau) mais bien du Jas de Bouscarle en lien avec mon arrière grand père Martin BOUSCARLE qui en a fait l’acquisition à la fin du 19eme siècle.
    Sincères salutations
    Bruno BOUSCARLE

  2. Erreur corrigée ! Merci pour votre précision.